EN NL DE
Qui sommes-nous?

Un Lieu de mémoire



L'horreur nazie et ses camps de concentration n'ont pas épargné la Belgique.

Le Fort de Breendonk en est une preuve à la fois émouvante et parlante.

Il s'agit en effet de l'un des camps nazis les mieux préservés d’Europe.



Un  Symbole



Breendonk n’est qu’un point dans l’univers concentrationnaire où s’est révélée cette même volonté d’anéantissement de l’individu, ce même objectif d’asservissement et de négation de la personne humaine.


De septembre 1940 à septembre 1944 le nombre de détenus ayant séjourné à Breendonk est d’environ 3500, moins de 10% des quelques 40.000 prisonniers politiques belges reconnus comme tels.  Et pourtant la majesté du site, son aspect dantesque en font le symbole perpétuant le souvenir des souffrances, des tortures, de la mort de tant de victimes. Breendonk, quoique petit par rapport à d’autres fut un vrai camp où, à l’exception de fours crématoires, furent utilisés et poussés à leur paroxysme les instruments de la barbarie nazie.


Le mémorial accueille les urnes contenant les cendres de morts de « Auschwitz, Benjica-Belgrade, Buchenwald, Dachau, Dora, Flossenburg, Gross-Rosen, Mauthausen, Majdanek, Natzweiler, Neuengamme, Ravensbrück, Stutthof, Treblinka, Theresienstadt, Vught » en symbole de tous les Belges morts en déportation dans les camps nazis.


Quelle que fut votre odyssée, vous la retrouverez dans les témoignages du parcours.  Breendonk, c’est un peu votre histoire à chacun.  Vous y êtes chez vous.



Une cause



Bien que l’histoire de Breendonk, la guerre et l’après-guerre n’incitent pas à l’optimisme (crimes de masse et contre l’humanité au Cambodge, en Yougoslavie, au Darfour, … génocide au Rwanda, … ) nous avons voulu un message d’espoir comme ces hommes qui ont offert à l’humanité la déclaration universelle des droits de l’homme.  La défense et le respect de ces droits. Voilà notre cause.



Le lieu d’ouverture et de rencontre



Le Mémorial est un lieu où règne l’ouverture la plus complète.  Tout d’abord à ceux qui, d’une manière ou d’une autre ont lutté pour la liberté, se sont opposés à l’oppression, ont souffert, victimes d’un racisme et fanatisme aveugles : Anciens Combattants, résistants, prisonniers de guerre, déportés de toute nature, Juifs résistants et victimes de la Shoah, ...  Et bien au-delà, à tous ceux qui, animés du même idéal de démocratie trouvent à Breendonk les raisons de leur action.


La rencontre entre Flamands, Bruxellois, Wallons, Européens, unis qu’on le veuille ou non, par les liens de l’histoire comme les membres d’une grande famille, quelles que soient leurs divergences d’opinion et d’intérêt, y est encouragée.



A ce propos, nous livrons à votre attention les témoignages qui se passent de commentaires de deux détenus de la chambre 6.




Portant le numéro 2470, Léon-Ernest Halkin, professeur d'histoire à l'université de Liège et résistant. Il est amené à la chambrée 6.



Il raconte :“Toutes les classes sociales, toutes les professions, toutes les opinions sont représentées. Les Flamands pardonnent aux Wallons de ne pas être Flamands, les manuels ne méprisent pas trop les intellectuels, et les croyants peuvent prier sans risque d’éveiller l’ironie des communistes. Un même esprit rapproche et réunit tous ces hommes, égaux devant l’Allemand et devant la mort. Je n’ose pas l’appeler patriotisme, mais bien amour de la liberté. Peu à peu, la communion dans la souffrance crée une véritable intimité, les barrières s’abaissent, les préjugés s’effacent, la méfiance s’oublie et de belles amitiés se nouent malgré le cadre infiniment antipathique dans lequel il nous faut vivre.” 





Cette description de l’atmosphère par le catholique Halkin est confirmée par le communiste Jacques Grippa :


“L’impression d’ensemble de la chambrée où je me trouvais : celle d’une magnifique unité qui m’émeut encore aujourd’hui.  Ouvriers, artisans et intellectuels, otages, résistants ‘civils’ et résistants armés, incroyants et croyants, hommes de toutes les opinions… Nous avions en commun le même refus total du nazisme et de sa barbarie. Hebbelinckx, Moetwill, Jean Blume, Léon Halkin, Simonart, Norbert Van Eynde, De Backer, Vital Delattre… Il faudrait les citer tous, mes amis de la chambrée 6.”


Le Mémorial est également un lieu dont l’art n’est pas exclu. Outre qu’il a  fait partie à un titre ou à un autre de la vie de camps, il s’agit d’une forme d’expression offrant aux artistes de grandes libertés pour raconter l’Histoire ou des histoires. Divers artistes ont donc exposés au Mémorial et des pièces de théâtre y sont régulièrement jouées.



Centre d’enseignement et de pédagogie



Ceci est sûrement le point le plus important. Nous recevons annuellement la visite de 60.000 à 65.000 élèves. Compte tenu de l’abondance d’informations qu’il recevra au cours du parcours, il est clair que le jeune pourra se faire une idée précise de l’histoire et, en faisant la comparaison avec la visite de la Kazerne Dossin de Malines, il pourra percevoir les spécificités de la persécution raciale et de la persécution politique.


En ce qui concerne les enseignants, dont le rôle est fondamental pour l’exploitation du message, une infrastructure permettant la tenue de séminaires et séances de travail est à leur disposition.


Des séminaires sont également organisés à leur attention afin de les préparer à la visite du lieu.


Vous trouverez également sur notre site, un « coin du professeur » où sont disponibles au téléchargement des documents tels le plan de la visite, les témoignages audiovisuels qui jalonnent la visite ainsi que le dossier pédagogique (en format pdf).


Diverses manifestations sont également organisées au Mémorial dans notre salle de cinéma, telles des représentations théâtrales, …



Centre culturel



Les œuvres d’anciens détenus de Breendonk, Wilchar, Ochs et autres sont régulièrement exposées, ouvrant la porte à toute manifestation culturelle s’inscrivant dans nos objectifs et respectant notre éthique.

Actualité

Généralités
Demain
Aujourd'hui
Hier

Visite du Mémorial

Qui sommes-nous
Le Mémorial
Histoire
Visite virtuelle (vues a 360°)
Les artistes de Breendonk

Frequently Asked Questions

Historique
Pratique
Plan du Fort

Infos pratiques

Horaire d'ouverture
Trajet
Tarifs
Visites guidées
Restauration
Photographies
Règlement général de la visite

Le coin des profs

Introduction
Données pratiques
Infrastructure
Les témoignages audiovisuels
Salle interactive
Livre-mémorial
Plan de la visite
Dossier pédagogique
Séminaires et formation
Bibliographie commentée
& filmographie

Contacts & Liens

Guestbook
Contactez-nous
Liens

Réservation en ligne

Séminaires

Banque d'images